Que le mobile soit financier (73 % des attaques selon le baromètre Verizon) ou l’espionnage (21 %), l’attaquant exploite la faiblesse du maillon humain dans le dispositif : la cybersécurité, c’est 20 % de technologie, 80 % de management, dit l’adage.

https://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0301440669087-cybersecurite-dans-les-pme-20-de-technologie-80-de-management-2162736.php

photo-1482746658186-9a66121a270b

Publicités